top of page
BARAQUES

Mickaël Sendra, Elisabeth Blanchet et Martine CatelDate de publication 17 novembre 2021 - Relié - format : 24 x 24 cm • 208 pages​ - ISBN : 978-2-8138-1419-7


Baraques, baraquements, préfabriqués, préfas ou préfabs ? Ces mots renvoient tous à un certain type d'habitat provisoire et d'urgence sur lequel beaucoup ne s'attardent pas. Très peu documentées et encore moins valorisées, les baraques d'après-guerre présentaient à l'époque des atouts insoupçonnés, tant sur les plans architecturaux que sociaux et économiques. Non seulement leur type de construction préfabriquée a permis de reloger les sinistrés de la guerre rapidement, de créer des cités provisoires dont certaines deviendront des communautés fortes et soudées, mais aussi d'innover en matière de design et de confort… Résultat : 75 ans après leur construction, des milliers de baraques provisoires d'après-guerre sont toujours debout et choyées par leurs propriétaires. Derrière la connotation péjorative du mot « baraque », souvent assimilée à des maisons mal conçues, des taudis, des abris pour animaux, se cache en réalité une multitude d'expériences urbaines et humaines. Riches et d'une pérennité inattendue, elles furent indispensables à la reconstruction de l'Europe et inspirent de nouveau les architectes et les politiques actuels dans la gestion des crises du logement.



 

 

COUV FORMAT FINI.jpg
Mémoires de Soye, de château en baraques.

Mickaël Sendra (préf. Roland Delalee, anc. habitant de la baraque 204, président du PLL), Mémoires de Soye : de château en baraques, Plœmeur, Éd. Mémoire de Soye, juillet 2009, 2e éd. (1re éd. 2004) (ISBN 2-9525071-0-4)

 

Ouvrage relié noir et blanc de 240 pages reprenant point par point l’histoire générale du Parc de Soye. De la Compagnie des Indes en passant par Dupuy de Lôme, l'empoisonneuse Jégado, les œuvres sociales liées à l’enfance, les congés payés, la cité provisoire, les souterrains et leurs mystères… .

Soye, 253eme avenue.

Gilbert Le Delliou (préf. J. A. Cardon), 253e avenue Soye, Plœmeur, Éd. Mémoire de Soye, 2007 (ISBN 2-9525071-1-2)


« 253eme Avenue » évoque au travers de près de près de 200 photos d’époque inédites, de témoignages, d'anecdotes parfois émouvantes, la vie quotidienne dans les baraques de Soye.

EPUISE

Petit journal associatif "les mémoires de Soye".
 

Edité depuis 2003 le petit journal associatif évoque les projets de l'association, ou permet également d rendre compte d'actions lors de son éditions pour des manifestations précises (inauuration de la baraque etc). 

Untitled
18814730_10154357439971503_9685208552183
23843253_10154804991921503_4604370650447
14690896_10153719866876503_2266621925031
1898 Chateau persperctive 1898 (De Solmi
bottom of page