Selectionnez la vignette pour en lire le contenu.

1752 - 1816
1752 - 1816

Le château de Soye, est construit entre 1784 et 1786 et puise ses racines historiques dans la grande épopée des corsaires Malouins. En 1752, Julien Esnoul Deschateles se porte acquéreur de terres au DIvit. Son fils Laurent Esnoul Deschateles, armateur de la Compagnie des Indes, y fera construire son château. Il l'offre en cadeau de noce à son épouse, Emilie Offray de La Mettrie. Tout deux neveux du médecin et philosophe Julien Offray de La Mettrie, et frère du maire de Lorient Jean-Marie...

1816 - 1841
1816 - 1841

C'est dans ce château que naît le 15 octobre 1816, le petit fils des constructeurs; le futur ingénieur des constructions navales, inventeur, et homme politique Henri Dupuy de Lôme. Il est l'auteur de nombreuses inventions dans la construction navale, on lui doit notamment:le premier navire de ligne à vapeur au monde, le Napoléon, (1850). Le développement de la cuirasse avec la "Gloire", premier cuirassé (1852). La construction du premier sous marin opérationnel....

"LA" JEGADO
"LA" JEGADO

En 1841, une nouvelle cuisinière entre au service de la famille Dupuy de Lôme. Il s'agit d'Hélène Jégado. Peu après le début du printemps, de curieux maux frappent les membres de la famille et le personnel. Ces malaises iront jusqu'à la mort de la petite Marie Bréger, 2 ans (nièce de l'ingénieur). La famille frapée par ce deuil, se sépare de la propriété. Ce n'est que 10 ans plus tard, quand l’empoisonneuse sera démasquée, que la famille fera le lien entre ses malteurs et la cuisinière...

1841 - 1925
1841 - 1925

En 1841, suite au passage de la Jégado, la propriété est vendue à la famille Terrier de Laitre, lignée de dignitaires du port de Lorient. Leur fille épousera Louis Charles de Solminihac. Il sera maire de Ploemeur de 1874 à 1878. Durant son mandant il fera aménager les 3 cimetières que comptait la commune à l'époque ; le centre, Keryado et Larmor Plage. C'est également à cette époque que l'on agrandi la propriété avec un jardin à l'anglaise, une conciergerie, et l'orangerie accolée au potager.

1925 -1940
1925 -1940

Le 11 septembre 1925 la ville de Lorient représentée par son maie SFIO Emmanuel SVOB, se porte acquéreur de la propriété afin d'y établir un ambitieux programme cité des œuvres dédiées à l'enfance. Château et dépendances se transformeront en école de plein air, auberge de jeunesse... L'Aéruim sera le 1er bâtiment construit en France pour les besoin de ce type d'école. Le 15/11/1936 Soye recevra la visite officielle de Jean Zay, ministre de l'Éducation du front populaire.

L'OCCUPATION
L'OCCUPATION

Le parc porte toujours les stigmates des infrastructures héritées de l'occupation, qui petit à petit se transforment en patrimoine. Pas moins de 14 bunker parcours le site, reliés par d'immenses galeries souterraines (non visibles).Une ligne de chemin de fer accolée au camp 'franco' pour 1500 hommes, permettait d'acheminer sable hommes et munitions depuis la Laita jusqu’à la base des sous-marins. Un fossé antichar ferme l'ensemble de cette position située entre la base et le terrain d'aviation.

La cité de Soye
La cité de Soye

Après la seconde Guerre mondiale, le château et son parc accueilleront une cité provisoire de 286 baraques afin de loger les sinistrés de la ville détruite. On y trouvera des commerces, écoles, et même un bijoutier ! Une situation "provisoire devant durer 5 à 10 ans" qui aura perduré à Soye près de 40 ans ! En effet il faudra attendre 1985 pour que les derniers habitants de ces pavillons en bois soient relogés ailleurs, et 1991 pour voir la dernière abattue !

1980 - 2002
1980 - 2002

Fini les cités provisoires ! Au début des années 1980 on construit le centre culturel Amzer Nevez, conservatoire de la culture Bretonne. L'Aéruim et la ferme sont restaurés afin de pouvoir à nouveau accueillir les enfants de Lorient. En 1986, le château de Soye est proposé à la fondation du chanteur Jean-Luc Lahaye pour être transformé en centre d'accueil. Le projet n'aboutit pas et le château, dont la toiture est incendié en 1988, tombe en ruine. En 1990 le parc Technologique est créé.

Mémoires de Soye
Mémoires de Soye

Depuis 2002 l'association alerte les pouvoirs publics et transmet l'histoire et les mémoires du site au plus grand nombre. Tels des gardiens du temple elle est à l'origine de la réhabilitation des deux baraques (2007 et 2013), du potager (2010); et d'une manière générale du maintien du site historique. Le 15 septembre 2014 la ville de Ploemeur se porte acquéreur du domaine historique dans le but de le valoriser. Une nouvelle histoire va prochainement s'écrire.

Untitled
18814730_10154357439971503_9685208552183
23843253_10154804991921503_4604370650447
14690896_10153719866876503_2266621925031
1898 Chateau persperctive 1898 (De Solmi