Potager depuis 1786

Un jardin directement issus du 18eme siècle.

​​
Au 18ème siècle, Laurent Esnoul Deschateles, armateur de Lorient pour l'Asie et l'Amérique, fit bâtir le château de Soye qui se devait d'être ornée d’un potager-fruitier. Situé au cœur d’un parc classique de près de 20 hectares, celui-ci était un ornement strictement codifié du jardin, conçu pour être vu et visité tel un « cabinet de curiosité botanique ». C'était également un lieu de production pour la table, il devait approvisionner une nouvelle cuisine française friande de légumes primeurs, d’herbes aromatiques et de fruits fondants, provenant pour la plupart du monde entier par les navigateurs et explorateurs.

Arrivé jusqu'a nous après deux siècles d'histoire, le potager, abandonné dans les années 1980, fait peau neuve depuis 2010 grâce aux bénévoles de l'association, tout en restant fidel à son style et son esprit d'origine.



L'objectif de cette rehabilitation étant de Favoriser les échanges intergénérationnels entre publics différents par leur mode de vie ou leur environnement. (Partenariats avec l'Institut Médico Educatif IME de Kerdiret, l'Université du Temps Libre de Lorient et le Patronage Laïque de Lorient).

Valoriser l’intérêt scientifique et patrimonial du potager au travers d’un conservatoire pour étudier et stocker des variétés nouvelles et anciennes locales.



1/4
Vers un potager conservatoire du "choux de Lorient".

 

Au Potager de Soye, on choisit les plus beaux

pieds à pommes bien fermes.
 

La sélection massale consiste à choisir des choux possédant les caractères du chou de Lorient.

Par précaution, aucune autre variété de choux n'est conservée dans les environs. En effet, les choux sont allogames c'est à dire que la pollinisation d'une fleur se fait par le pollen d'une autre fleur, un chou isolé reste stérile et ils sont aussi entomogames c'est à dire que cette pollinisation est assurée par les insectes, ainsi les gènes s'échangent librement. Il faut donc bien s'assurer d'une fécondation croisée entre deux pieds de la même variété.

 

Les fleurs donnent des fruits ressemblant à de fins haricots verts qui, à maturité, donneront les siliques productrices de graines. 


Les semences sont conservées dans un lieu frais et ont une durée germinative moyenne de 5 ans mais pouvant aller jusqu'à 10 années.

​​
 

1/3
Quel fonctionnement ?

​​
Chaque adhérent cotise annuellement 13€ à l’association, auquel s’ajoute 1.35€/m² attribué, permettant de faire vivre les activités de l’association et de financer la réhabilitation du potager.


Le potager est organisé en 29 parcelles de 36 à 97 m² séparées par des allées gazonnées. L'adhérent cultive sa parcelle, s’occupe de ses arbres fruitiers, récolte sa production et participe à la conservation des graines des variétés locales.

Un haut respect de l'environement est exigé, ainsi les produits de synthèse de type engrais ou traitements sont rigoureusement interdits. L'arrosage se fait manuellement grpâce a une cuve de 60 000 littres de récuparation des eaux de pluies.



Untitled
18814730_10154357439971503_9685208552183
23843253_10154804991921503_4604370650447
14690896_10153719866876503_2266621925031
1898 Chateau persperctive 1898 (De Solmi

© Mémoire de Soye. Tous droits réservés.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
En 1898